LA CRÉATIVITÉ C’EST COMME LE SPORT: PLUS ON PRATIQUE, MEILLEUR ON EST, PLUS C’EST PAYANT

Leadership inspirant | 0 commentaires | par Gérard Ruelland

Un sondage effectué en 2010 par IBM auprès de 1500 PDG avait permis de découvrir que la compétence qui avait le plus de valeur n’était pas «les opérations» ou le «marketing», mais la créativité. La créativité est une compétence de leadership cruciale, mais il semble que bien peu de hauts dirigeants la possèdent. Il ne faut pas s’en étonner compte tenu que la formation des managers s’appuie sur des valeurs d’efficacité et des compétences d’analyse quantitative.

Comment pourrait-on s’y prendre, après des dizaines d’années à gérer en fonction des profits,  pour effectuer un virage qui augmenterait significativement le potentiel créatif dans les organisations?

Il faudrait commencer par identifier les «foyers de créativité». Il existe des groupes formels de qui on attend naturellement de la créativité, comme les équipes de design de produits/services ou les laboratoires d’essais. Mais il y a beaucoup d’autres cercles créatifs invisibles. Plein d’employés s’échangent quotidiennement des idées, sous le radar des superviseurs, afin d’améliorer un procédé, un produit, un service. Mais ce qui en sort n’est pas canalisé ni vraiment vu comme de la créativité. Même les employés impliqués ne se voient pas nécessairement comme créatifs. Si vous pouviez observer incognito ces cercles informels, vous seriez surpris.

Mais ce n’est pas tout d’avoir des idées, encore faut-il qu’elles génèrent de la valeur pour l’entreprise. C’est pourquoi vous devez identifier les gestionnaires d’expérience qui sont en mesure de reconnaître ces cercles, afin qu’ils puissent connecter avec eux et les aider à transformer leurs idées en avantage économique. Ces gestionnaires n’auront pas le choix de délaisser la gestion pyramidale et apprendre à naviguer à travers des équipes multi-générationnelles. La créativité est générée dans des cercles, pas dans une pyramide.

Finalement, avec votre équipe, mettez-vous à la place de l’utilisateur, celui qui utilisera vos produits et/ou vos services. Demandez-vous ce qui vous allume et vous intéresse comme consommateur et tenez-en compte dans le design de ce que vous vous apprêtez à mettre sur le marché.

Selon l’auteur de Creative intelligence: Harnesing the power to create, connect and inspire, la créativité est comme un sport. Vous pouvez vous entrainer et augmenter vos compétences et celles de votre entreprise à l’égard de la créativité. Si vous devenez bon là-dedans, vous pourrez transformer la créativité en une valeur économique sur une large échelle.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>