Être en mode solution, est-ce si « in » qu’on le dit?

Entreprise stratégique | 0 commentaires | par Gérard Ruelland

Selon un sondage effectué auprès de dirigeants représentant 91 entreprises des secteurs privé et public dans 17 pays (Thomas Wedell-Wedellsborg, HBR, janvier-février 2017), 85% sont d’accord pour dire que leur organisation a de la difficulté avec les problèmes de diagnostic et que les coûts de cette faiblesse sont élevés.

Toujours selon l’enquête, les dirigeants, pressés de passer à l’action, passent en mode solution sans vérifier s’ils ont vraiment compris le problème qu’ils avaient.

Établir un diagnostic fiable et arriver à des conclusions qui orienteront vos stratégies à court, moyen et long terme, c’est plus facile à dire qu’à faire. Énumérer les symptômes, pas mal tout le monde peut faire ça. Une entrevue structurée avec la direction, quelques «focus group» avec des employés et une analyse documentaire permettent d’énumérer une série de problèmes: faible motivation des employés, communications inefficaces, taux d’absentéisme élevé, retours de marchandise fréquents, plaintes de clients en hausse, marketing déficient, etc. Mais comme les dirigeants sont pressés de passer à l’action, le premier réflexe est de chercher une solution pour chacun de ces problèmes. ERREUR!

Au cours de nos 30 ans d’expérience en management stratégique, nous avons constaté que dans chaque organisation où nous avons procédé à un diagnostic, nous avons pu identifier en moyenne autour de 65 «problèmes» de tous ordres. Or ce que les dirigeants croient être des problèmes à résoudre sont en fait des effets, des symptômes ou des conséquences de problématiques plus fondamentales, souvent récurrentes et la plupart du temps mal identifiées.

«Une pilule, une p’tite granule» pour chaque symptôme n’apporte pas de solutions durables. IL FAUT S’ATTAQUER AUX CAUSES.

L’art du diagnostic, c’est de comprendre les relations de causes à effets de tout ce qui se passe dans l’organisation, et de mettre le doigt sur les véritables raisons qui ont généré la situation actuelle. Croyez-le ou non, mais si vous êtes en mesure d’identifier les trois ou quatre principales causes profondes des problématiques constatées, vous n’aurez plus besoin que de trois ou quatre solutions pour régler 80% des faiblesses qui vous empêchent d’évoluer au rythme que vous désirez.

Groupe Ruelland a développé et mis en pratique cette approche gagnante depuis trois décennies. Alors avant de passer immédiatement à l’action chaque fois que vous constatez un problème…demandez-vous si cette approche ne serait pas plus bénéfique pour votre entreprise et contactez-nous, nous pouvons vous aider.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>