Et si les profits passaient par le facteurs qu’on contrôle le moins…

Entreprise stratégique | 0 commentaires | par Gérard Ruelland

Les dirigeants ont besoin de contrôler

Les dirigeants d’entreprise souhaitent depuis toujours exercer un contrôle sur le maximum d’éléments de leur environnement interne et externe. Les principaux éléments externes qu’on voudrait contrôler sont justement difficilement contrôlables. Il s’agit des marchés, des clients, des concurrents, de l’économie, des lois, etc. On agit ou pro-agit sur ces éléments en planifiant : réflexion stratégique, planification stratégique, plan d’affaires, plan de marketing, plan d’action, etc. Ensuite on se croise les doigts et on espère que nos prévisions seront exactes, que des événements imprévus ne viendront pas perturber négativement nos stratégies, etc.

À l’interne, on essaie de se donner les moyens de contrôler plusieurs aspects de la gestion afin de minimiser les risques :

  • Les finances, en se dotant de systèmes comptables supportés par des personnes ressources à l’interne et à l’externe, spécialisées dans leur
  • Les machines, en s’outillant adéquatement ou en faisant de l’entretien préventif sur les équipements, et en allant chercher les conseils spécialisés pertinents à ce
  • Les systèmes, en implantant des politiques, des procédures et des procédés qui feront en sorte de systématiser, de mieux organiser, de gérer plus efficacement.

La maîtrise de ces éléments est probablement rassurante mais insuffisante. La lacune vient du fait qu’on a tendance à prioriser les aspects que l’on peut contrôler à titre de gestionnaire et de preneur de décisions. Et qu’est-ce qu’on contrôle le moins? Les facteurs humains, intangibles, c’est- à-dire les attitudes, les comportements, le climat, les relations, les communications, la cohésion des équipes, la motivation, la satisfaction, l’implication, la responsabilisation, etc.

8 raisons pour vous inciter à analyser les risques des facteurs humains

Et si les profits se trouvaient dans les facteurs intangibles, ceux qu’on contrôle le moins? Voici huit bonnes raisons qui devraient inciter les décideurs à s’intéresser aux impacts des facteurs humains dans leur recherche de la performance organisationnelle et de la rentabilité financière.

  1.  La direction constitue la locomotive de l’entreprise, et le premier dirigeant est la locomotive de tête. On doit s’assurer que les locomotives sont capables de tirer les trains.
  2. Il y a un lien direct entre la satisfaction des clients et la volonté des gens à faire de la qualité.
  3. L’analyse financière, l’analyse des équipements, des installations, l’analyse marketing ne peuvent prédire les effets catastrophiques d’une équipe de direction inefficace et des ressources humaines non mobilisées et non responsabilisées.
  4. Le degré de motivation et d’implication des ressources humaines joue un rôle clé dans la productivité de l’organisation.
  5. Une entreprise dont les communications sont inexistantes ou inefficaces crée des incompréhensions, des conflits, un climat malsain, ce qui influence la qualité des produits et des services, et par conséquent, la satisfaction des clients.
  6. Les relations harmonieuses et constructives entre les fournisseurs, l’entreprise et les clients passent par une direction centrée sur les clients et des employés motivés et compétents.
  7. Pour faire fructifier le capital investi à long terme, les dirigeants doivent maîtriser leur environnement et avoir une vision mobilisante de l’avenir.
  8. L’entreprise a besoin d’un climat de confiance et de coopération pour progresser.

À chaque fois qu’un de ces éléments est manquant ou déficient, l’entreprise court un risque de se diriger vers des problèmes importants qui vont réduire sa rentabilité à court terme, entraver sa croissance et mettre en danger sa viabilité à long terme. Plus l’entreprise connaîtra les risques en matière de direction et de ressources humaines, plus elle pourra agir de manière proactive pour éviter que les conséquences négatives ne se produisent.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>